Je voulais vous montrer l'avancement de ma couette en patchwork (qui fait maintenant 120 cm sur 90), mais un accident domestique complètement débile m'a refroidie de ce projet. 

J'etais tranquillement vautrée dans le canapé, je repassais sur mes genoux une des pièces (entendons nous bien, j'avais posé une boite à chaussures et une épaisseur de tissus sur mes genoux, et je repassais des mini pièces) quand sans faire attention, j'ai posé le fer brûlant sur le canapé au lieu de le poser par terre. 

Il est évidement tombé. Sur la surface disponible. Qui se trouvait etre ma cuisse. 

Sur le coup, ça a été un peu (ha ha) douloureux. 

Mais avec la canicule, et les frottements quotidiens du short de vélo quotidien, la cicatrice a commencé à puruler, puis à croûter, les croûtes à tomber trop tôt et ma cuisse à être toujours aussi douloureuse. 

Au bout de trois semaines, ça semble etre maintenant en bonne voix de cicatrisation, mais j'avoue que du coup, j'ai plus envie de coudre sur le canapé, donc de coudre à la main, donc d'avancer ma couette. 

 

Donc je fais d'autres trucs. Ou plutôt je fais rien de manuel. Je me contente de griller mon temps de vie à des plaisirs humains mais vains, genre sortir avec des potes. Curieusement, quand on dit qu'on reste chez soi à tricoter, on choque tout le monde, mais quand je fais le compte de mon année, le tricot avancé me parait une capitalisation plus intéressante que la soirée chez Toto à reparler des mêmes trucs. 

 

Puis au milieu de mon innaction intellectuelle, j'ai rencontré une nouvelle copine dans les poubelles des parisiens : une très jolie chaise à bascule esprit scandinave vintage. 

En mauvais état :  les arceaux pour basculer sont vermoulus, et la peinture de la chaise est à refaire. 

Quand je vois des trucs scandinaves, je me dis toujours que c'est de Ikea, donc qu'on pourrait tester facilement le démontage des bascules, les remplacer par des nouveaux facilement, ou au pire, que ça sera pas une perte de la jeter finalement.  

Sauf que après recherche, il pourrait s'agir d'une chaise de créateur, et du coup, malgré son état, j'ai plus envie de la démonter. Pire, ma recherche sur google m'a fiat voir les modèles existants et je me rend compte qui si je voulais une chaise à bascule, ça serait exactement CE modèle là.  

Du coup, je lui ai fait un petit coussin (à la machine, d'où les coutures pas du tout droites)  pour améliorer son confort. Elle est parfaite pour le PC. 

Je me motiverai demain pour le ponçage de la peinture écaillée et la repeinture. Je verrai si je peux faire quelque chose pour le balancier, mais j'y crois moyen

IMG_20150815_205843189

En guess star les pieds de Guillom. 

Des détails sur le patchwork

IMG_20150815_205924517

Le dos  du coussin

IMG_20150815_205908777

 

 

Pour la petite histoire, on a trouvé hier une deuxième chaise à bascule, très moche celle là, et dans un état catastrophique, mais avec des bascules en bon état. On l'a monté pour voir si on réussirait à les lui prendre pour la mettre sur la jolie chaise. Sauf que évidement, impossible de les lui prendre, mais très facile de la remettre en état correct. Évidement, elle est super confortable à défaut d'être jolie. Du coup, on a DEUX chaises à bascule dans notre salon. Et aucune parfaitement parfaite... 

C'est bien connu, notre salon, c'est Versailles. Mais bon, je crois qu'une va devoir nous quitter. Heureusement que Guillom n'est pas chiant, parce qu'il défendait l'idée utilitaire de la chose...