Je progresse en couture !! (lentement) et j'ai envie de raconter ma vie, donc un post de blog en trois parties : 

 

-- Un sac de baroudeuse--

Je me suis fait un sac dans un jean recyclé. Un peu petit peut etre, j'essaye de convaincre celui qui m'a légué le jean de grossir un peu pour avoir plus de tissus la prochaine fois. Mais j'adore ce sac. Au point que malgré les motifs tres enfantins, je l'utilise tous les jours comme sac à main. 

P1070892P1070894

P1070893

 

Le coté tres usé du rabas ne s'est pas obtenu en assassinant des nappes fréatiques à coup d'acide, mais par un honnete usage prolongé des chaises de bureau. 

- la doublure vient de chez reine,un adorable velour cotelé bien coupé tout comme il faut dans le droit fil (le jean, vaut mieux fermer les yeux).

- La fermeture éclair si assortie (vive moi) de la mercerie à coté. 

Les collègues aiment tellement le velour, que un rituel s'est installé, quand on vient me dire bonjour, on passe une main sur le velour. Un collegue qui vient d'arriver se demande bien pourquoi, mais ne pose pas la question et ne déroge pas à la coutume. c'est assez commique. 

 

-- Transition--

J'ai recyclé les poches arrieres pour faire des poches de sac interieures, mais la finition est pas merveilleuse, alors je le garde pour moi, pourtant malgré tout, ce cabas / sac de baroudeuse est un auguste bordel. 

Du coup, je me fabrique des petites poches à zip pour compartimenter un peu le merdier. ça m'évite d'avori des miettes de specullos dans ma carte electorale. 

 

-- Poche--

 

P1070885

P1070887

P1070886

 

- tissus prune : c'est le recyclage d'une jupe en lin achetée du temps de l'utt (du coup, tres courte, comment j'ai pu porter ça aussi longremps...)

- tissus à fleurs violet : un coup de coeur aussi, malheureusement c'etait juste un coupon à patchwork, donc à economiser pour faire quelqur chose de parfait

- dentelle : vient d'une brocante, fragile et précieuse, mais souvent un peu jaunie

- biais / "passepoil" de chez toto (trop acide, je sais bien, mais c'est des reste d'un autre projet pas encor fini).

- La doublure : elle mériterait un traitement plus approfondi, il s'agit d'un coupon à patchwork venant d'une filature [je sais pas où mais je crois que c'est classe, donc à completer], mais comme le coupon etait vraiment tout petit, je n'ai pas plus faire plus que la doublure avec. 

- la fermeture éclair : bin toujours la mercerie à coté

 

-- Ma vie --

Je vous prierai d'avoir un regard amusé sur le baton de rouge à lèvres. Je traverse une ếriode très retro où j'adore les années 60. J'aime call the midwife et je me repasse en boucle le cd de Patrick Bruel entre deux (oui, j'assume). J'ai meme eté prendre un cours de shim sham avec une copine (et j'ai adoré). 

Du coup, je mourrais d'envie de m'acheter du rouge à levre. Je voulais une couleur bien voyante, et un tres joli baton. Je crois que la vendeuse n'a pas trop trop jugé quand j'ai refusé les trois premiers parce que le baton etait moche. 

Je suis maintenant l'heureuse propriétaire d'un baton rouge cerise, qui fait le plus délicieux des bruits quand on le referme.