Ballade pour tous les âges

06 mars 2017

Taie d'oreiller.

Actuellement 55cm de côte. 

 

Si quelqu'un venait à passer rapidement, je fais le verso de la taie en vert clair ou foncé ? 

 

IMG_20170305_214152670

 

 

 

Posté par mathouSalem à 00:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


21 décembre 2015

dessin du soir

J'adore tellement dessiner des chambres. Surtout des chambres en bordel. J'arrive jamais à m'arreter dans rajouter, meme quand je trouve le dessin fini.

 

Ma vie de ce soir : je crois que mon scanner, il serait déjà passé par la fenetre, si j'avais pas peur de polluer la rue. Lui et l'aspirateur, c'est les deux objets de m***** qui s'acharnent à vaguement donner des signes de vie, ce qui decourge de les abandonner definitivement, mais pas assez efficacement pour servir encore à quelque chose. L'aspirateur arrete d'aspirer au bout de 5minutes. Tu es desespéré, tu vides le reservoir à poussieres, passe de l'eau dedans. Tu le redemares, puis une minute apres il se réarrete. Il te regarde avec defi. Tu attends 5 minutes, tu te fais un thé pour te calmer, apres tout ya pas d'urgence, les invités n'arrivent que dans un quart d'heure (oui, parce que je pars de l'hypothese que tu es aussi mal organisé que moi). Tu le réallumes, il bouffe ce gentil troupeau de moutons de poussiere, tu commences à avoir l'espoir d'atteindre la cuisine et... Nan mais je le comprend, moi aussi, quand je vois l'état de la cuisine, j'ai envie de faire demi tour.

Le scanner, c'est plus subtile. Il ne marche que quand je me dis que au pire, ce dessin là, je peux le prendre en photo. Là, pas de soucis, le scan est parfait.

Par contre si je me dis "tiens, celui là, je pourrais peut etre le mettre sur deviantart". C'est certain que j'y passerai la soirée, pour finir par le prendre en photo et bidouiller l'image 3h (de plus) avec the gimp pour la détourer à cause des variations de lumiere qui donnent des niveaux de gris pas du tout uniforme.

Mais bon, si on pouvait demander des trucs utiles à Noël, ça se saurait...

Sans titre

Posté par mathouSalem à 23:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 novembre 2015

Comment s'habiller pour un mariage à l'église

Cette grande problématique mobilise d'habitude plutot au printemps... 

 

 

 

 

 

mariage blandine 1

 

 

 

mariage blandine 2

 

 

 

 

mariage blandine 3

 

 

 

 

 

 

 

mariage blandine 4

 

Posté par mathouSalem à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 novembre 2015

Futures vacances à vélo

velo 1

velo 2

 

 

 

velo 3

velo 4

 

 

 

 

velo 5

 

 

 

velo 6

 

 

Posté par mathouSalem à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 septembre 2015

Résurrection d'un abat-jour

IMG_20150901_201949431_HDR

J'adore les lampes à abat jours en papier et les meubles en rotin. Je sais pas pourquoi mais ça fait longtemps, depuis au moins le lycée. Mes parents préféraient les meubles design ou ethnique. Moi j'aimais le style "colonial".

Du coup, ya 5 ans, quand on a déménagé, j'ai prié et supplié pour avoir des lampes à abat-jour en papier.

IMG_20150901_193736397_HDR

IMG_20150901_193745797

Donc, ça, c'est l'etat de ma lampe chérie approximativement 13jours, 19h et 5 minutes apres l'achat. Ces lampes ne sont pas du tout chat-compatible...

Pour d'obscures raisons, on a gardé pendant 5ans le pied de lampe à nue (on rachete pas tant que ça marche, meme si c'est moche...) et surtout l'abat-jour déchiré et de plus en plus jauni au fin fond du placard à chaussures (on agit toujours comme si on avait un appartement de taille normale, on est idiot).

Ya quelques jours, je suis tombée sur un post de blog (impossible de le retrouver)(édit : finalement, je l'ai retrouvé : http://muetcompagnie.canalblog.com/archives/2015/08/21/32513212.html?t=1441182099176 ) où l'auteure avait décoré un abat-jour conique avec du tissus et de la colle à décopatch (à papier-peint quoi).

Des chutes de tissus, j'en ai à revendre, de la colle à vitrifier aussi. La technique beaucoup moins, mais j'avais fait fait une lune en papier mâché pour qu'une fusée s'écrase dessus au collège (j'etais tres enthousiaste en cours d'art-plastique, à defaut de douée), et j'avais trouvé que ça ressemblait pas mal à la pose de papier peint. En plus rigolo. Du coup, j'ai enfin pu utiliser des compétences du collège. J'ai généreusement tartiné de colle l'abat-jour déchiré, puis les bouts de tissus sur l'envers, et une fois sur l'abat-jour, retartiné le tout en insistant sur les coins.

Le résultat semble pas mal. J'etais bien partie pour tout recouvrir, mais la Guillaumitude s'est fait entendre plusieures fois pour dire qu'il fallait qu'il reste du papier pour que l'eclairage reste efficace. Je pense que avec du tissus blanc à motif, ça tamise pas tant que ça, mais ça fait un style rigolo.

Evidement, les chats sont déjà préssés de voir si ça se leche (Rhaaaaaaaaa) mais avec la quantité de colle/vernis, le resultat est assez rigide, j'ai bon espoir qu'elles ne le dechirent pas trop vite. Puis au pire, ça se reparerera facilement, maintenant qu'on a la technique.

MAIS c'est bien la preuve qu'on a raison d'entasser des grands tas de bordel cassé et inutilisable en l'etat, non ? Non ? Non ! Comment ça, non ?

IMG_20150901_205642864_HDR

(cette photo est de qualité affligeante, maisGahara est vraiment trop gnognone avec son air de coupable)

Posté par mathouSalem à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 août 2015

chaise à bascule et coussin en patchwork

Je voulais vous montrer l'avancement de ma couette en patchwork (qui fait maintenant 120 cm sur 90), mais un accident domestique complètement débile m'a refroidie de ce projet. 

J'etais tranquillement vautrée dans le canapé, je repassais sur mes genoux une des pièces (entendons nous bien, j'avais posé une boite à chaussures et une épaisseur de tissus sur mes genoux, et je repassais des mini pièces) quand sans faire attention, j'ai posé le fer brûlant sur le canapé au lieu de le poser par terre. 

Il est évidement tombé. Sur la surface disponible. Qui se trouvait etre ma cuisse. 

Sur le coup, ça a été un peu (ha ha) douloureux. 

Mais avec la canicule, et les frottements quotidiens du short de vélo quotidien, la cicatrice a commencé à puruler, puis à croûter, les croûtes à tomber trop tôt et ma cuisse à être toujours aussi douloureuse. 

Au bout de trois semaines, ça semble etre maintenant en bonne voix de cicatrisation, mais j'avoue que du coup, j'ai plus envie de coudre sur le canapé, donc de coudre à la main, donc d'avancer ma couette. 

 

Donc je fais d'autres trucs. Ou plutôt je fais rien de manuel. Je me contente de griller mon temps de vie à des plaisirs humains mais vains, genre sortir avec des potes. Curieusement, quand on dit qu'on reste chez soi à tricoter, on choque tout le monde, mais quand je fais le compte de mon année, le tricot avancé me parait une capitalisation plus intéressante que la soirée chez Toto à reparler des mêmes trucs. 

 

Puis au milieu de mon innaction intellectuelle, j'ai rencontré une nouvelle copine dans les poubelles des parisiens : une très jolie chaise à bascule esprit scandinave vintage. 

En mauvais état :  les arceaux pour basculer sont vermoulus, et la peinture de la chaise est à refaire. 

Quand je vois des trucs scandinaves, je me dis toujours que c'est de Ikea, donc qu'on pourrait tester facilement le démontage des bascules, les remplacer par des nouveaux facilement, ou au pire, que ça sera pas une perte de la jeter finalement.  

Sauf que après recherche, il pourrait s'agir d'une chaise de créateur, et du coup, malgré son état, j'ai plus envie de la démonter. Pire, ma recherche sur google m'a fiat voir les modèles existants et je me rend compte qui si je voulais une chaise à bascule, ça serait exactement CE modèle là.  

Du coup, je lui ai fait un petit coussin (à la machine, d'où les coutures pas du tout droites)  pour améliorer son confort. Elle est parfaite pour le PC. 

Je me motiverai demain pour le ponçage de la peinture écaillée et la repeinture. Je verrai si je peux faire quelque chose pour le balancier, mais j'y crois moyen

IMG_20150815_205843189

En guess star les pieds de Guillom. 

Des détails sur le patchwork

IMG_20150815_205924517

Le dos  du coussin

IMG_20150815_205908777

 

 

Pour la petite histoire, on a trouvé hier une deuxième chaise à bascule, très moche celle là, et dans un état catastrophique, mais avec des bascules en bon état. On l'a monté pour voir si on réussirait à les lui prendre pour la mettre sur la jolie chaise. Sauf que évidement, impossible de les lui prendre, mais très facile de la remettre en état correct. Évidement, elle est super confortable à défaut d'être jolie. Du coup, on a DEUX chaises à bascule dans notre salon. Et aucune parfaitement parfaite... 

C'est bien connu, notre salon, c'est Versailles. Mais bon, je crois qu'une va devoir nous quitter. Heureusement que Guillom n'est pas chiant, parce qu'il défendait l'idée utilitaire de la chose...

 

 

Posté par mathouSalem à 21:37 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 mai 2015

couette en patchwork

IMG_20150509_134200

IMG_20150509_134219

 

Le carré de beige fait 15 cm, les plus petits (unitaires) 2,5cm.

IMG_20150509_134236

Depuis "La dernière fugitive", je suis toujours aussi passionnée par les patchwirk aux motifs tres compliqués et tout petits.

Le truc, c'est que comme je finis jamais rien, et que souvent une fois la technique assimilée je me lasse ( mon tricot en jacquard, et l'autre en dentelle shetland sont des grands témoins)  je pensais vraiment que j'aurai jamais la patience d'aller très loin.

Sur le patchwork que j'ai dessiné, les motifs sont particulierement petits (mais avec plus grand, ça rendait pas bien, et quitte à passer plusieurs années sur un truc, autant que au depart au moins ça soit bien conçu). Puis je m'entend toujours pas avec la machine à coudre. Elle fait trop de bruit, il faut beaucoup de places pour l'utiliser, un temps d'installation tres long du coup dans mon mini appart. ça intrigue trop les chats qui font du coup plein de betises. Et avec des motif s aussi petits, je passe mon temps à l'enlever pour repasser puis à la remettre. Bref, ça me stresse, et du coup, je prefere coudre à la main.  

Bin, curieusement, ça avance. J'y croyais pas, mais ça fait maintenant 90cm sur 90. J'ai failli tout laisser tomber quand j'ai vu que j'allais manquer de polaire blanche qui me sert de fond, mais j'ai trouvé une solution avec un très très beau coupon de broderie anglaise. En les alternant j'ai l'impression d'avoir du gâteau tout doux à coté de chantilly aérienne. 

Le résultat final sera (normalement) une couette de 1,5m sur 2,10m (une couette une personne). Je ne sais pas du tout comment je ferrai le matelassage. j'ai peur de me foirer completement, mais sur l'idée, je pensais faire jute des diagonales simples, sauf pour le bord qui sera brodé (motifs non encore défini) il faudra que je m'entraine avant sur des patchwork plus petits et que j'aurai moin mal au coeur à assassiner...

Le motif central s'appelle l'echelle de jacob, ou la route vers la Californie, et celui du cadre la roue de carnaval.

la bordure blanche qui sépare les deux est en fait un joli tissus blanc avec des petits chats. Pour celle qui fait le cadre exterieur, je pense que ça sera un grand drap qui fera aussi le verso (je n'ai pas trouvé de tissus qui est une laize de 165cm). du coup je l'ai colorié en vert clair, mais ça sera ce que je trouverai...

IMG_20150509_134453

 

 

 

 

Posté par mathouSalem à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 avril 2015

bonus du soir

Et parce que tant qu'à faire, le scanner réparé, autant ajouter un dessin du soir

 

chambre

sigridur

Posté par mathouSalem à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

La chorale

case1

case2

 

case3

 

 

 

 

 

case4

 

 

 

 

 

case5

 

 

case6

case7

 

 

case8

 

 

case9

 

 

case10

case11

case12

ça fait tellement longtemps que j'ai pas posté, que je voulais faire un truc de fou pour feter mon retour. 

Mais en fait, apres m'etre arrétée trois mois depuis le début de la note, j'ai la flemme de la finir, et la flemme de la nettoyer proprement. Alors je me dis qu'il vaut mieux que je la poste avant d'avoir trop la flemme, meme si elle n'est n i parfaite ni finie... 

 

 

Posté par mathouSalem à 22:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 mars 2014

Petits instantanés cousus

Je progresse en couture !! (lentement) et j'ai envie de raconter ma vie, donc un post de blog en trois parties : 

 

-- Un sac de baroudeuse--

Je me suis fait un sac dans un jean recyclé. Un peu petit peut etre, j'essaye de convaincre celui qui m'a légué le jean de grossir un peu pour avoir plus de tissus la prochaine fois. Mais j'adore ce sac. Au point que malgré les motifs tres enfantins, je l'utilise tous les jours comme sac à main. 

P1070892P1070894

P1070893

 

Le coté tres usé du rabas ne s'est pas obtenu en assassinant des nappes fréatiques à coup d'acide, mais par un honnete usage prolongé des chaises de bureau. 

- la doublure vient de chez reine,un adorable velour cotelé bien coupé tout comme il faut dans le droit fil (le jean, vaut mieux fermer les yeux).

- La fermeture éclair si assortie (vive moi) de la mercerie à coté. 

Les collègues aiment tellement le velour, que un rituel s'est installé, quand on vient me dire bonjour, on passe une main sur le velour. Un collegue qui vient d'arriver se demande bien pourquoi, mais ne pose pas la question et ne déroge pas à la coutume. c'est assez commique. 

 

-- Transition--

J'ai recyclé les poches arrieres pour faire des poches de sac interieures, mais la finition est pas merveilleuse, alors je le garde pour moi, pourtant malgré tout, ce cabas / sac de baroudeuse est un auguste bordel. 

Du coup, je me fabrique des petites poches à zip pour compartimenter un peu le merdier. ça m'évite d'avori des miettes de specullos dans ma carte electorale. 

 

-- Poche--

 

P1070885

P1070887

P1070886

 

- tissus prune : c'est le recyclage d'une jupe en lin achetée du temps de l'utt (du coup, tres courte, comment j'ai pu porter ça aussi longremps...)

- tissus à fleurs violet : un coup de coeur aussi, malheureusement c'etait juste un coupon à patchwork, donc à economiser pour faire quelqur chose de parfait

- dentelle : vient d'une brocante, fragile et précieuse, mais souvent un peu jaunie

- biais / "passepoil" de chez toto (trop acide, je sais bien, mais c'est des reste d'un autre projet pas encor fini).

- La doublure : elle mériterait un traitement plus approfondi, il s'agit d'un coupon à patchwork venant d'une filature [je sais pas où mais je crois que c'est classe, donc à completer], mais comme le coupon etait vraiment tout petit, je n'ai pas plus faire plus que la doublure avec. 

- la fermeture éclair : bin toujours la mercerie à coté

 

-- Ma vie --

Je vous prierai d'avoir un regard amusé sur le baton de rouge à lèvres. Je traverse une ếriode très retro où j'adore les années 60. J'aime call the midwife et je me repasse en boucle le cd de Patrick Bruel entre deux (oui, j'assume). J'ai meme eté prendre un cours de shim sham avec une copine (et j'ai adoré). 

Du coup, je mourrais d'envie de m'acheter du rouge à levre. Je voulais une couleur bien voyante, et un tres joli baton. Je crois que la vendeuse n'a pas trop trop jugé quand j'ai refusé les trois premiers parce que le baton etait moche. 

Je suis maintenant l'heureuse propriétaire d'un baton rouge cerise, qui fait le plus délicieux des bruits quand on le referme. 

Posté par mathouSalem à 16:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]